Mon premier WordPress

WordPress (ce n’est pas) pour les nuls

Ça y est vous vous lan­cez dans votre pre­mier site consa­cré à la mode/​les recettes de cuisines/​vos lectures/l’artisanat que vous ven­dez. Avec une petite bou­tique inté­grée si pos­sible. Et votre bonne copine (ou le cou­sin geek qui ne jure que par Call of Duty) vous a conseillé « Prends Word­Press, c’est vrai­ment super facile, ça s’installe en un clic. » Et vous l’avez cru(e) (alors qu’elle est inca­pable de gar­der un mec et qu’il croit que Simone de Beau­voir est une marque de par­fum). Cruelle erreur. Car ins­tal­ler et gérer un site Word­Press, ce n’est pas rien. Cela demande un mini­mum de for­ma­tion et d’investissement en temps et en cer­veau.
Voi­là donc un article dédié à toutes celles et ceux qui débarquent sur le forum WP​-fr​.net en com­men­çant par « Je n’y connais rien en infor­ma­tique et j’ai un pro­blème. »

La philosophie du truc

Word­Press est un logi­ciel com­po­sé de mul­tiples fichiers écrit en lan­gage php. Pour fonc­tion­ner, il a besoin d’un ser­veur (votre héber­geur vous en four­nit un qui tourne sous Linux en prio­ri­té) et d’une base de don­nées (tou­jours four­nie par votre héber­geur) qui ser­vi­ra à sto­cker toutes les infor­ma­tions de votre site (texte des articles, réglages des exten­sions et du thème, ges­tion des médias…).
Tout ce que vous crée­rez sous Word­Press sera sto­cké dans la base de don­nées et Word­Press affi­che­ra du conte­nu issu de la base de don­nées à vos visi­teurs .

wordpress-nuls-li-an

  • Pour inter­agir avec votre ser­veur, il vous faut un logi­ciel FTP. C’est un explo­ra­teur de fichiers qui per­met de com­mu­ni­quer avec le ser­veur dis­tant et qui per­met de trans­fé­rer des fichiers de votre ordi­na­teur au ser­veur dis­tant et vice et ver­sa.
  • Pour inter­agir avec la base de don­nées, il vous faut vous connec­ter avec votre navi­ga­teur Web à l’adresse du php­MyAd­min docu­men­tée par votre héber­geur. php­MyAd­min est un logi­ciel ins­tal­lé par votre héber­geur et vous vous conten­te­rez de l’utiliser sans vous sou­cier de sa main­te­nance.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-nous en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

3 réponses sur “ Mon premier WordPress ”
  1. Bon­jour,
    Et sur tous les sites, on doit trou­ver la page “Men­tions Légales”, obli­ga­toire, même pour les sites non pro­fes­sion­nels. Cela est bien indi­qué sur le site Ser­vice Public, dans le cadre “A savoir”
    https://​www​.ser​vice​-public​.fr/​p​r​o​f​e​s​s​i​o​n​n​e​l​s​-​e​n​t​r​e​p​r​i​s​e​s​/​v​o​s​d​r​o​i​t​s​/​F​3​1​228
    Mal­gré cela beau­coup de sites n’ont pas cette page, ils ne savent pas qu’ils risquent une amende de 75 000 euros (per­sonne phy­sique) ou 375 000 euros (per­sonne moral) et un an de pri­son.
    Avec le RGPD, qui demande la page Poli­tique de Confi­den­tia­li­té sur les sites, on peut ajou­ter à la page Men­tions Légales, toutes les infor­ma­tions néces­saires ou faire deux page dis­tinctes.
    La loi demande que le lien vers cette page soit pré­sent dans Foo­ter (bas de page), pour les pro­fes­sion­nels, on doit ajou­ter le lien vers la page Condi­tions Géné­rales d’Utilisation (CGU) aus­si.

    Petit com­plé­ment de l’article par­fait de Li-An pour les débu­tants, j’espère que mon mot, ne le dérange pas.

    1. Atten­tion, les par­ti­cu­liers ont beau­coup moins de contraintes

      Dans ce cas, le créa­teur du site peut :
      soit indi­quer les men­tions légales le concer­nant en plus de celles de l’hébergeur ;
      soit gar­der son ano­ny­mat dès lors qu’il a trans­mis de façon cor­recte les men­tions légales le concer­nant à l’hébergeur.

      1. Bon­jour,
        Tout à fait, les par­ti­cu­liers ont moins de contraintes, mais la page Men­tions Légales res­tent obli­ga­toire.
        J’ai mis le lien vers la page du ser­vice Public, pour que les gens puissent lire l’information en entier.
        Cela allé­ger, légè­re­ment mon pavé de com­men­taire.
        Le sou­ci est que l’anonymat est pré­ser­vé selon la loi, mais les géné­ra­teurs de Men­tions Légales n’ont pas cette option.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Aucun support n’est fourni pour les extensions testées. Vous pouvez utiliser Markdown pour les commentaires.