Je suis Charlie

Réagir au lâche atten­tat qui a visé la rédac­tion de Char­lie Hebdo

J’ai pas­sé une par­tie de la jour­née d’hier à cher­cher un plu­gin pour affi­cher sur mes blogs ma tris­tesse et ma colère à l’annonce de la mort des membres de la rédac­tion de Char­lie Heb­do. Julio Potier a pris de son temps pour réa­li­ser un plu­gin en ce sens.
Évi­dem­ment, on ne peut pas s’empêcher de s’imaginer que ce “Je suis Char­lie” ferait bidon­ner les auteurs de Char­lie Heb­do mais tout le monde n’a pas leur talent et leur sens aigu de l’irrévérence et cha­cun a le besoin d’exprimer sa colère, son cha­grin ou son refus de la bêtise armée.

Je suis Char­lie va affi­cher un petit ban­deau noir avec le fameux hash­tag – bon, je ne suis pas sur Twit­ter mais c’est le sym­bole qui compte. Dans mon cas, je ferai mieux de faire des des­sins méchants et drôles si possibles…

Il existe deux ver­sions du plu­gin : une qui affiche le ban­deau à droite et l’autre le ban­deau à gauche.

Ren­du visuel

charlie

- site de l’extension : https://​word​press​.org/​p​l​u​g​i​n​s​/​j​e​-​s​u​i​s​-​c​h​a​r​l​ie/
– com­pa­ti­bi­li­té à ce jour : WP 2.6 > WP 4.1
– ver­sion tes­tée : 1.0

Par­ta­gez

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-nous en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

9 réponses sur “ Je suis Charlie ”
  1. Le rire est le propre de l’Homme : en vou­lant tuer Char­lie, ils ont por­té atteinte à ce qui fait l’Homme. C’est pour­quoi nous sommes tous Charlie !
    ( … même quand on ne sait pas dessiner)

    1. Il y a des gags de Char­lie qui ne sont pas très drôles :-) Mais tu as rai­son, mal­heu­reu­se­ment pour eux, leur mort dépasse leur personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Aucun support n’est fourni pour les extensions testées. Vous pouvez utiliser Markdown pour les commentaires.